La chiropratique et l'entorse cervicale provoquée par le coup de fouet (wiplash).

 


neck-pain.jpgLe coup de fouet (aussi appelé coup du lapin et en anglais le wiplash) est la conséquence commune de plus d'un million de collisions d'automobiles par l'arrière qui se déroulent au Canada chaque année. Lors de l'impact, la tête se déplace comme le bout d'un fouet et provoque des malaises au cou qu'il ne faut pas ignorer.

 

Bien que les symptômes classiques de l'entorse cervicale (maux de tête, étourdissements, douleurs au cou, épaules, à la mâchoire et / ou douleur aux bras) peuvent s'estomper après quelques semaines de soins appropriés, il est estimé que près d'un cas sur quatre deviendra chronique, entraînant à long terme l'inconfort et le handicap.

 

La chiropratique pourrait offrir les meilleures chances de soulagement de la douleur de l'entorse cervicale, selon une étude publiée dans le Journal of Orthopedic Medicine.

 

Quatre-vingt-trois patients souffrant de symptômes reliés à une entorse cervicale à la suite d'un accident d'auto ou autre genre d'accident provoquant l'entorse cervicale ont été répartis en trois groupes en fonction de la nature et la gravité de leurs symptômes.

 

Ces 93 patients ont reçu une moyenne de 19,3 ajustements chiropratiques pendant la période d'étude (quatre mois).

 

Les résultats vérifiés ont montré que deux des trois groupes (les patients avec des douleurs au cou ayant une amplitude de mouvement restreinte et / ou présentant des symptômes neurologiques) ont connu une amélioration lors des soins chiropratiques. 

 

À la fin de cette période de soins, 35,5% ont confirmés «certains avantages», 33,5% ont confirmés une amélioration bonne à excellente, et 31% ont été totalement libérés de tous les symptômes.

 

La conclusion de cette étude démontre que quand il s'agit de traiter l'entorse cervicale (coup de fouet, coup du lapin ou « wiplash », la chiropratique est le seul traitement efficace prouvé."

 

Reference: Khan S, Cook J, Gargan M, et al. Asymptomatic classification of whiplash injury and the implications for treatment. Journal of Orthopedic Medicine 1999: Vol. 21, No. 1, pp22-25.

 

Si vous ou un être cher souffre d'une entorse cervicale, prenez rendez-vous pour des soins chiropratique.

Commentaires (17)
  • Muguette
    Bonjour,
    J'ai eu un accident d'automobile en début d'année 2013 et après avoir passé des radiographies, on a remarqué une entorse cervicale avec de l'arthrose. J'ai pris une panoplie de médicaments qui m'ont soulagée mais depuis, j'ai des raideurs dans la nuque et quelques douleurs la nuit. Je n'ai pas retrouvé ma mobilité cervicale et ça m'inquiète. Puis-je espérer que des traitements de chiropractie en viendront à bout?
  • Dr Claude Philippon  - Douleurs et raideurs après un accident
    Votre accident ne date que de 5 ou 6 semaines probablement et je suis presque surpris que vous demandiez si des traitements chiropratique pourraient vous aider. J'ai presque envie de vous dire que les meilleurs traitements que je connais pour régler le problème que vous décrivez sont des soins chiropratiques. Consultez un bon chiro dans votre région, vous devriez non seulement être heureuse des résultats, mais aussi étonnée de constater à quelle vitesse vos malaises disparaissent. Bien sûr, ce que je viens de dire est également relatif à l'intensité des séquelles de votre accident.

    DrClaude
  • alphand  - Douleurs à la nuque et autres...
    Bonjour,

    Il y a 4 ans j'ai eu un accident de la route: une moto m'a heurté alors que j'étais en vélo. Je suis retombée sur le dos ou sur le côté (je ne m'en souviens plus très bien) mais rien de grave puisque j'ai pu donné mon prénom et je me suis relevée toute seule après la chute. Et n'ai eu qu'une fracture à une des deux mains.
    Mais voilà, quatre ans après malgrès que je me suis souvent plainte de symptômes pendant ces quatre ans, j'ai l'impression que ça s'est aggravée...
    Tout les matins j'ai du mal à me réveiller et à me lever due au fait que j'ai la tête lourde, la nuque qui me fait mal, les yeux lourds, un manque d'énergie énorme par rapport aux autres personnes de mon âge (20ans). Aussi, même lorsque je suis au repos, j'ai des étourdissements, des vertiges (même lorsque je ne fais qu'une rotation de 180° avec ma tête), certaine fois mes oreilles bourdonnent.
    -Faiblesse. Faiblesse aux bras et parfois aux jambes. J'ai souvent froid aussi.
    Pendant ou après une activité physique ou un effort physique, j'ai un déséquilibre quand je marche, je ne marche pas droit, ma vision devient flou, mes oreilles bourdonnent.
    En ce moment, j'ai de plus en plus de nausées, j'ai l'impression de perdre de plus en plus ma mémoire parce que j'ai souvent des oublis, des trous de mémoire, mon comportement a changé, je suis devenue extrêmement nerveuse et extrêmement sensible.
    Certaines personnes avec qui je travaille à Mc Do (le week end parce que j'ai mes études à côté) dises que je suis bizarre, que mon comportement est étrange...
    Dans tout les cas, cela m'inquiète parce que je craque souvent, voyant mes facultés et mes capacités s'ammoindrir, je suis à fleur bleue.
    Je suis allais voir le medecin qui m'a dit de faire des prises de sang, des radios et une I.R.M et de consulter mon ophtalmo aussi parce qu'elle pense qu'il y a un lien avec ma vue.
    J'aimerais avoir votre avis parce que j'en ai juste marre d'être dans ces états-là alors que je vois tout le monde en pleine forme. Même après un effort physique, ils arrivent encore à suivre une conversation par exemple...
    Merci!
  • Claude Philippon  - Une chute avec de graves conséquences
    Vous ne seriez pas la première à présenter des symptômes bizarres suite à un accident ou une chute.

    Vous présentez de multiples symptômes neurologiques et fonctionnels qui se présentent plus souvent qu'on pense suite à un trauma.

    Le problème, c'est que la douleur du trauma est partie et les symptômes qui perdurent (depuis le trauma) sont écartés comme cause possible (et probable) de votre mauvais fonctionnement.

    Le travail du chiropraticien dans mon cas est de rechercher les subluxations qui sont probablement présentes dans votre cou et qui pourraient interférer avec la libre circulation de votre énergie nerveuse, directement impliquée dans le fonctionnement normal de votre corps.

    Les gens pensent souvent que: "parce que j'ai pas mal, ça ne peut pas venir de là!"

    Mais dans la pratique, des centaines (des milliers) de personnes diront aussi: "depuis mon accident, je ne fonctionne pas comme avant!"

    Heureusement, dans la majorité des cas, si les subluxations sont présentent, la correction de ces subluxations encouragent le retour du fonctionnement normal des articulations du cou et de la relation cou / tête, et cette intervention engendre la plupart du temps, le retour à une vie normale.

    En un mot: la description des symptômes que vous décrivez me fait dire que votre cas est un cas classique qui a besoin d'un bon chiro pour lui venir en aide.

    Bonne chance.

    Dr Claude Philippon, chiropraticien.
  • lynda mcdonald  - entorse cervical
    j ai eu un accident d auto il y a 2 ans j ai eule strenum fracture le cocsys et une entorse cervical j ai passe toute les examen et expertise de docteur du a la saaq qui dise selon leur médecin qui est du a mon passe ou l usure de la vie haha je suis tombé dans un lac en pleine hiver j ai du nager pour sortir de l eau fait plusieurs tonneaux bref je me débat avec se systeme qui est la saaq je voudrais savoir si un engourdissement au talon peux avoir rapport a un entorse cervical??merci
  • Claude Philippon  - Engourdissement au talon.
    Malgré tous vos problêmes, je dois vous dire que généralement le talon ne peut être engourdi par des troubles cervicaux. Dire le contraire serait ne pas connaître l'anatomie.

    Cependant, il m'est arrivé un jour de traiter un cas de maux de tête récurrent et lors d'une visite où la patiente me demande de traiter une cheville souffrante, le mouvement du pied dans une direction donnée a libéré cette patiente de ses maux de tête.

    Il y a des fois (et plus souvent qu'on ne pense) que nous agissons sur le corps avec des résultats imprévisibles. La Vie demeure un grand mystère.

    Dr Claude.
  • annie pinet  - entorse cervicale
    salut! moi jme suis blesser a mon travaille depuis le 1 fevrier 2010 en me penchant pour prendre quelque chose ds ma machine et ca la fait un drole de douleur seulement le lendemain jme suis lever et voila plus capable de bouger mon cou et douleur insurppotable depuis ce temps la arret de travail et aujourdhui depuis deux mois jsuis retourner progressivement et j ai toujours mal alors est ce que c possible que travailler ds le froid est bon pour ma guerisson jpense pas apres une journee de travaille fini mon epaule le cou me fait beaucoup je fait souvent des mouvement repetitif et je leve souvent des chose lourd alors dite moi si c bon .je commencer trois jours et la j ai retomber a deux jours cause de douleur causer par mon travaille.
  • nassima  - intorse cervicale ou trauma ranien
    bonjours à tous,
    j'ai un ACCIDENT de route le 23 mars 2010
  • AMAR GUEDDOUDJ  - ENTORSE CERVICALE
    J AI ETE VICTIME D UN ACCIDENT AVEC L EFFET WHISPLASH (COUP DU LAPIN) CA FAIT 48 H QUE JE PORTE UNE MINERVE ET AVEC DES DECONTRACTANT COMME MEDICAMANT ET DES ANTI DOULEURS MAIS TOUJOURS MAL A LA NUQUE ET LES DORSAUX MAIS JE ME DEMANDE POUR COMBIEN DE TEMPS ENCORE ET JE SUIS EN INCAPACITE DE TRAVAIL POUR ENCORE 10 JOURS.
  • labelmimi  - Entorse cervical
    J'ai eu un accident d'auto le 18 novembre 2009, résultat comme beaucoup entorse cervicale, 4 mois plus tard et bien la douleur est toujours présente, des maux de têtes quotidiens physio 3 fois semaine. J'ai passé une raisonnance magnétique et je devrais avoir une réponse la semaine prochaine. Mon md m'a céduler une infiltration la semaine prochaine et ça me fou la trouille. Je sais que ça fait mal j'en ai déja eu une dans le coude alors que la dans le cou grrrrrrrrr je débutre d'autres traitement de physio-ostéo lundi prochain. J'avais débuté un retour progressif mais depuis ce soir je suis de nouveau en arrêt de travail complet jusqu'au 5 avril. Je ne sais pas si je devrais avoir l'infiltration ou attendre encore
  • dupont  - entorse cervicale: comment la soigner?
    Bonjour,
    Je rebondis suite à tous vos commentaires car mon cas me semble similaire au votre.
    J'ai été victime de 2 accidents de la route en une semaine il y a 6 mois. Le premier un "bon coup du lapin" et le second beaucoup plus violent puisque j'ai été percutée par une voiture faisant un rodéo.
    J'ai été arrêtée 1 mois et les médecins m'ont diagnostiqué une entorse cervicale.
    Depuis, je cumule kiné 2 fois par semaine (uniquement des massages car le renforcement me fait trop mal), acupuncture 1 fois par mois, ostéo 3 séances en 6 mois et séances mensuelles chez un psychiatre.
    Les douleurs persistent (maux de têtes, douleurs dans la machoire, le dos, les bras). J'ai 25 ans, étais une sportive active et depuis je ne fais plus rien, chaque mouvement relance mes douleurs, différentes à chaque fois. Je prend des médicaments mais rien n'y fait.
    Je sais qu'il y a pire mais je ne vois pas comment améliorer mon état. Mon médecin me conseille d'aller voir un spécialiste. Mais qui aller voir?
    Si vous êtes concernés, pouvez vous SVP me donner vos conseils pour m'aider? Un grand merci par avance.
    France
  • Garcia  - Douleures dorsales
    Bonjour,

    Victime d'un grave accident de voiture il y a de celà 13 ans,je me retrouve aujourd'hui avec une arthrose cervicale,hernie C4,C5 et des douleures dorsales insupportables......Je suis actuellement en arrêt maladie à cause de ces maux.J'essaies de faire réouvrir mon dossier auprès de l'assurance qui m'a imdemnisè à l'époque,mais avec beaucoup de difficultees car ils ne veulent admettre que cette arthrose est dû à ce choque.(J'ai donc eu un coma d'emblé de 15 jrs,bassin,cocccix,éleron saccré fracturé,disjonction du bassin et surtout malaire gauche fracturé....)Pour moi ,il est évident (j'ai d'ailleurs rencontré plusieurs médecins qui tous me l'on confirmés)que lors de mon hospitalisation, les urgentistes sont passés à côté de cette entorse cervicale !!!! Ils ne l'on pas diagnostiquer donc celle-ci n'apparait nul par sur mes documents.Donc,cette entorse à 13 ans (j'avais mal certes mais je ne voulais écouter mon corps,j'étais vivante sans trop de séquelles(je ne me retrouvé pas paraplégique,dévisagée etc.... par rapport à ce choque (30 mn de desincarceration,j'étais passagére et j'ai pris l'autre véhicule en pleine poire !!!!!)Bref......
    Donc ma question est celle ci ,est il possible d'apperçevoir sur les anciens clichés radiologique ou scanner de l'époque une trace prouvant qu'il y ai bien eu entorse .......

    J'espère avoir était le plus limpide possible mais il est 3h du matin,je suis maman de trois garçons(17,7,5 ans...),cela va faire un an que je ne peux ni travailler,ni prendre mon véhicule trop longtemps,ni faire mes courses seules....etc...bref,je souffre(mon traitement actuel :oxycontin 90 milligrames /jrs,lerica 150/jours) Je n'ai que trente sept ans et celà m'exaspère surtout lorsque l'on entend certains medecins osez vous dire que cela doit être psychosomatique !!!!!!!!!!!!!!!!!Merci de m'avoir lu ,bonne fêtes et surtout vive la vie !!!!!
  • Claude Philippon  - Dr Claude Philippon
    Ma réponse est un peu longue mais nécessaire.

    Votre âge vous viendra en aide si vous consultez le bon thérapeute.

    Ce ne sont pas les médicaments qui vous aideront. Vous avez subi un choc physique qui a, semble-t-il, laissé des traces. L’arthrose qui est aujourd’hui constatée est probablement le résultat des efforts que votre corps a fait pour se guérir tout seul. Lors d’un accident aussi important, il est presque habituel de négliger ce qui ne semble pas important à l’époque des grandes blessures subies.

    Cependant, avec le temps, la région qui a besoin de bouger. Les vertèbres cervicales, dans votre cas, deviennent raides et douloureuses et l’effort de guérison du corps consiste à renforcer une région devenue faible et instable. Cette guérison se fait par le dépôt progressif d’éléments guérisseurs. Ces éléments sont du calcium, magnésium, phosphore, etc. donc des minéraux. Ces éléments, s’accumuleront progressivement et deviendront des dépôts et des excroissances appelées ostéophytes (au Québec on dit : Bec de perroquet), et le nom médical sera arthrose cervicale. Si votre condition n’est pas stoppée par une thérapie manuelle et des exercices spécifiques, le disque risque d’être touché et cela deviendra de la discarthrose.

    La consultation d’anciennes radiographies, avant l’accident, devient une preuve que ce problème n’existait pas avant votre expérience traumatique. Les médicaments ne réussissent qu’à vous aider à vivre avec le mal (quand ils le font) et entraînent toujours des effets secondaires. Entre deux mots, on choisit le moindre. Mais à long terme, la qualité de vie devient primordiale.

    Pour vos jeunes enfants, et pour votre jeune vie, vous vous devez de recourir à une thérapie manuelle. C’est impératif. Un bon thérapeute, chiropraticien au Québec et en Europe dans plusieurs pays, ou tout autre thérapeute d’expérience pourra progressivement ramener la mobilité et surtout redonner le tonus à vos articulations. Sans ce tonus, votre résistance est nulle et vos douleurs deviennent le témoin de votre détresse.

    Prenez courage. J’ai soulagé et corrigé, au cours de ma longue carrière, des centaines de personnes qui se sont présentées avec une condition comme la vôtre. Aujourd’hui, ils sont relativement bien. Ils ont retrouvé la joie de vivre. Vous y avez droit. Il faut faire les bons choix. Seuls vous pouvez le faire.

    Bonne suite.
  • Luc Lavoie  - entorse cervical outch...
    Allo a vous tous .Moi je me suis bleser en me servant d'une perceusse puissante et quand elle a bloker le bras gauche a mal réagit par 3 coups...

    Au debut je croyais a un torticolie mais apres 12 jours je me sentais plus dutout l'homoplate gauche,l'epaule et le coup incapable de tourner la tete vers la gauche,pas capable de lever la tete par en haut non plus.

    LE MEDECIN MAS PRESCRIT DU SUPEDOL 10MG,DU RVOTRIL 0.5MG ETDU TRAMACET 325MG POUR LES ENTIIFLAMTOiRe JE NE SUIS PLUS CAPABLE VUE MON ESTOMAC car j'en ai trop pris auparavant pour un ipicondilite coté droite donc je suis encore suivis par la csst et l'évenement est survenue le 17 avril 2004,

    J'AI DEBUTER LA PHISIOTHERAPIE PUIS MA PHISIOTERAPEUTHE ME CONSEIL D'AVOIR LES PIEDS PLUS HAUT qUE LA TETE,COUSSIN CHAUFANT,ET AUCUN ÉFORT + MÉDICAMENTS L'AS JE SUIS glée COMME UNE BARRE ET SA FAIT MAL QUAND MEME QUOI FAIRE UN GARS MAL PRIE MERCI Luc. :( :angry-red: :0
  • Dr Claude Philippon  - Réactions secondaires à une blessure.
    Je constate que votre blessure initiale a provoqué des douleurs radiantes. Il faut savoir que les muscles de l'épaule (pour une bonne partie) sont (pour ainsi dire) suspendus à partir du cou. Il me semble que les symptômes du cou et de l'omoplate soient reliés. Il semble également qu'une radiographie du cou en position de flexion et extension aurait l'avantage de déceler le niveau vertébral dysfonctionnel. En un mot, redonner au segment vertébral son « jeu articulaire (son mouvement normal) » pourrait favoriser le retour à capacité musculaire de se faire naturellement. Les médicaments ne corrigent rien et le soulagement qu'elles apportent devraient l'être pour favoriser une bonne correction de la structure qui supporte le mouvement, qui seul apportera le soulagement durable par une correction durable. Si la correction n'est pas faite, avec le temps, il faut craindre l'arthrose, l'arthrite ou la dégénérescence articulaire. Bonne correction.
  • Luc Lavoie  - re: Réactions secondaires à une blessure.
    Merci de m'avoir répondu si vite. Pour tout vous compter en avril 2004 j'ai eu une épicondylite au coude droit qui c'est avéré avec micro déchirure suite a la résonnance magnétique ce qu'ils ont appelés épicondylite aigu avec plein de limitation fonctionnelle, pas de charge plus de 5 lbs, mouvement répétitif, torsi dorci flexion et aucun contre coup. Puis tout les spécialiste rencontrer m'on dit que ça se propagerais du côté gauche avec le temps. J'ai eu de la physio pendant 2 ans et quelques poussières pour m'apprendre a travaillé du bras gauche afin de soulager le bras droit.
    Maintenant je me pose la question mon épicondylite n'aurait t'elle pas pu causer ma blessure qui est mon entorse cervical... maintenant on ma donné comme nouveau traitement de la physio du repos de la chaleur 3-4 fois par jour (combien de temps svp) j'ai toujours été quelqu'un de très manuel rester coucher a ne rien faire me fait grimper au rideau attention les dégâts... Que me conseiller vous.
    A votre avis est ce qu'il y a des chances de guérison ou je dois mettre de coté tout activité dites physique sous peine de souffrir et d'être obligé de toujours vivre dans la douleur. Merci beaucoup et il est merveilleux de voir que vous prenez le temps de répondre et de donnez votre avis médicale. Si plus de gens serait comme vous que tout serait merveilleux.
    Luc
  • Claude Philippon  - Il faut faire les correction pour guérir.
    Une épicondylite est une inflammation du tendon qui relie le muscle de l’avant-bras (qui fait fonctionner la main et les doigts) et l’os du coude (où ce muscle s’attache) qu’on appelle l’épicondyle. Bien traité, ce problème se corrige. Mal traité (soulagé par des médicaments sans corrections et stimulations des cellules spécifiques et de la structure articulaire), on pourrait assister à une aggravation de la situation. J’ai vu des patients se présenter à mon bureau avec un problème d’épicondylite devenue chronique, parce que soulagé seulement. Il semble que ce soit votre cas. Mon expérience clinique me permet d’affirmer que ce problème se corrige avec des soins appropriés, même si le problème est devenu chronique.

    Malheureusement, les médicaments, les compresses et les exercices n’auront un bénéfice que lorsque les corrections auront été faites. Sinon, c’est comme traiter une région du corps qui a (par exemple) une écharde (petit copeau de bois fixé dans la chair). La première intervention est d’enlever l’écharde. Ensuite, le traitement pourra devenir efficace. Dans votre cas, les corrections n’ont pas été faites si je vous lis bien.
Ecrire un commentaire
Vos détails de compte:
Commentaire:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img]   
Security
Saisissez le code que vous voyez.

"Livre Blanc"

Téléchargement Gratuit...
Cliquez pour Télécharger Gratuitement mon "Livre Blanc". Comprenez Enfin Les Ravages Du Stress...
Cliquez Pour Comprendre Les Ravages Du Stress...

Visitez Ma Clinique

Nombre de personne en ligne présentement

Nous avons 69 invités en ligne